📃 A lire ! Un trĂšs beau texte dans la lettre d’infos “La CroisĂ©e des Chemins” (ARA-IsĂšre)

30 janvier 2022 – En ce ouvrant ce dimanche la lettre mensuelle de la dĂ©lĂ©gation de l’IsĂšre, j’ai ressenti un coup de cƓur immĂ©diat pour l’Ă©ditorial de son dĂ©lĂ©guĂ©, Patrice Bellet.

Un texte Ă©mouvant, empreint d’authenticitĂ© sur les pĂšlerins contemporains, doublĂ© d’un vibrant appel  aux adhĂ©rents de l’ARA – anciens comme nouveaux – Ă  se re-mobiliser pour “faire vivre le mouvement jacquaire”.

Une prose fluide et directe qui ne laissera aucun jacquet insensible !…

pere-joan-sticker-1

DĂ©lĂ©gation de l’IsĂšre
Extrait “CroisĂ©e des Chemins” N° 107 – FĂ©vrier 2022

A mes ami.e.s pĂšlerin.e.s,

En ce dĂ©but d’annĂ©e, je me pose quelques questions sur les diffĂ©rences entre un randonneur et un pĂšlerin.

Chacun recherche le goĂ»t de l’exploit, une envie d’aventure, et oui ils les partagent, mais je crois Ă©galement qu’existe une quĂȘte de spiritualitĂ© et une foi profonde pour certains.

Le chemin de Compostelle est une grande aventure initiatique pour celui ou celle qui l’emprunte.

C’est le pĂšlerin et le marcheur qui dĂ©couvrent avec Ă©motion l’immensitĂ© de la Meseta de Castille confrontĂ©e avec la ligne d’horizon, lĂ  oĂč les seuls repĂšres sont un arbre ou une bĂątisse Ă©crasĂ©e par le ciel. C’est le pĂšlerin et le marcheur qui dĂ©couvrent la fraternitĂ©, le soir Ă  l’auberge, lorsqu’ils partagent le pain, le fromage et le vin avec les hommes et les femmes embarquĂ©s dans la mĂȘme aventure qu’eux.

Le randonneur devient pĂšlerin devant la simplicitĂ© d’une chapelle romane agrĂ©mentĂ©e par quelques touches mozarabe. Le pĂšlerin admire avec Ă©motion la dimension majestueuse des cathĂ©drales de Burgos et Leon, oĂč il retrouve la marque et le gĂ©nie des mĂȘmes compagnons que ceux des Ă©glises bourguignonnes.

Photos T. Lebrun

Car en fait, le randonneur et le pĂšlerin ont marchĂ© avec leurs pieds et leurs tripes pour rejoindre cette cathĂ©drale vers le bout du Finisterre, oĂč ils retrouvent les fils entrelacĂ©s de la lĂ©gende et du rĂ©el si Ă©troitement mĂ©langĂ©s.

Alors oui, le randonneur et le pÚlerin sont partis avec des attentes différentes mais ils sont arrivés transformés par ce voyage initiatique.

C’est pour cela que dans l’ARA, nous souhaitons faire connaĂźtre et partager toutes ces Ă©motions Ă  nos nouveaux adhĂ©rents et que nous continuons avec les anciens Ă  faire vivre et rayonner les chemins vers Compostelle.

Nous devons poursuivre ensemble la connaissance de l’histoire millĂ©naire de cette aventure humaine qui apporte une nouvelle dimension spirituelle Ă  ceux qui s’y sont engagĂ©s.

Alors que nous traversons une grave crise sanitaire qui impacte profondĂ©ment notre monde, l’engagement de nous tous est nĂ©cessaire pour continuer de faire vivre le mouvement jacquaire.

« Partir pour réaliser sa propre transformation et revenir en un homme nouveau » Roger Paulus

Patrice Bellet

Vice-PrĂ©sident de l’ARA – DĂ©lĂ©guĂ© de l’IsĂšre

Pour lire en intĂ©gralitĂ© “La CroisĂ©e des Chemins” n°107, cliquer ICI

Fermer le menu