🧙‍♂️ Traces de pèlerins à Rodez (Aveyron)

25 aoĂ»t 2021 – A l’occasion d’une visite touristique dans la belle prĂ©fecture de l’Aveyron, le visiteur dĂ©couvrira facilement quelques traces laissĂ©es par les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle qui partaient de Rodez.

Rodez se situe en effet Ă  quelques km Ă  peine de Conques, donc proche du GR®65 d’une part, et de la liaison jacquaire entre Conques et Toulouse via Villefranche-de-Rouergue, d’autre part.

Centre historique

FondĂ©e il y a plus de 2000 ans par le peuple des Rutènes, la ville de Rodez est un gigantesque livre d’histoire(s).
Le centre historique a conservĂ© ses ruelles mĂ©diĂ©vales bordĂ©es d’Ă©difices de grès rose. De nombreuses places animent Ă©galement le cĹ“ur de la ville, telles la place du Bourg et la place de la CitĂ©.

A Rodez, Bourg et CitĂ© se font face depuis le Moyen Ă‚ge. Autrefois dirigĂ©e par l’Ă©vĂŞque, la CitĂ© s’est dĂ©veloppĂ©e autour de la cathĂ©drale Notre-Dame (XIIIe-XVIe siècles) et du palais Ă©piscopal (XVIIe siècle). De nombreuses bâtisses mĂ©diĂ©vales y sont Ă  dĂ©couvrir.

Ces Ă©difices aux dĂ©cors Renaissance tĂ©moignent de l’opulence des familles de marchands qui firent fortune grâce aux foires de Rodez. Parmi elles, deux maisons cachent des petits trĂ©sors Ă©mouvants pour les pèlerins d’aujourd’hui:
– HĂ´tel de JouĂ©ry (actuel musĂ©e Fenaille)
– Maison Canoniale (XVe siècle)

Au Moyen Age, Rodez Ă©tait situĂ© sur l’un des nombreux chemins secondaires de la Via Podiensis dont le dĂ©part se situe au Puy-en-Velay.

Au musée Fenaille

Ce très beau musĂ©e recommandĂ© par une adhĂ©rente de L’Arbresle pour sa collection unique de statues-menhirs, rassemble par ailleurs une riche Ă©vocation archĂ©ologique, artistique et historique de la rĂ©gion du Rouergue.

Parmi ces objets, un petit vitrail d’une grande finesse, datĂ© du dĂ©but du XVIe siècle et rĂ©alisĂ© en grisaille et jaune d’argent, anonyme. Il reprĂ©sente un “Pèlerin tentĂ© par le diable”.

Près de la cathédrale

On a peine Ă  trouver la Maison Canoniale, cachĂ©e dans la rue Penaveyre, Ă  proximitĂ© de l’entrĂ©e Ă©crasante de la cathĂ©drale. 

Son portail est malheureusement souvent fermĂ©. La porte d’entrĂ©e restaurĂ©e date du XVe siècle. Elle conserve encore une petite fenĂŞtre, ancĂŞtre de notre judas actuel, ainsi que son heurtoir.

Avec un peu de chance, quand le portail s’ouvre, le pèlerin curieux dĂ©couvrira dans la cour un puits en grès du XVe siècle ornĂ© de la coquille Saint-Jacques et du bourdon, symboles des pèlerins en route ou ayant accompli leur pèlerinage.

dame-eulalie-008-640x1024
Fermer le menu