🤠 Le balisage dans le RhĂ´ne en 2021… c’est reparti !

Ce samedi 6 fĂ©vrier 2021, nous avons attaquĂ© le balisage 2021 par la bretelle de L’Arbresle avec un petit bataillon de 6 personnes, chacun ayant grande envie de voir du monde et de se dĂ©gourdir les jambes.

Nous comptions ainsi les rĂ©gionaux de l’Ă©tape, Irène et Jeannot Bouchut, Claudette et Raymond Perrier, HĂ©lène Nove; et un “pas d’ici”, votre serviteur. Tous rassemblĂ©s ici lors de la pause casse-croĂ»te Ă  Saint Bonnet-Le-Froid. 

Devant la gare de L’Arbresle et le panneau du camino (finalement Saint-Jacques, c’est pas si loin !), et après avoir revĂŞtu l’uniforme règlementaire aux armes de l’ARA, nous nous mettons en chemin Ă  8 heures pĂ©tantes par un temps frais et humide. Le ciel est Ă©trangement jaune (importation illĂ©gale de sable saharien), il ne pleut pas mais les chemins seront gras.

Après une heure de marche, tout le monde est chaud, ça avance bien, mais on n’oublie pas les coquilles. Certaines sont un peu passĂ©es, mais il faut reconnaĂ®tre que c’est bien balisĂ©; honnĂŞtement, difficile de se perdre.
Le mĂ©rite en revient, me dit-on, et entre autres, Ă  Paul NĂ©ri que nous saluons avec sa femme sur le bord du chemin. Qu’ils en soient l’un et l’autre remerciĂ©s.
 
Nous rencontrons quelques VTT, motos-cross et nos amis les bĂŞtes qui, comme toujours,  se montrent très intĂ©ressĂ©es par ces drĂ´les de pèlerins…
Au cours de ces 16,7 kms (environ… car petit oubli de dĂ©clenchement du Garmin®), nous avons fait connaissance et pas mal Ă©changĂ© sur le Chemin, les expĂ©riences des uns et des autres, le vĂ©cu au quotidien. Allant mĂŞme jusqu’Ă  philosopher sur la vie avec un grand V.
Tiens, je reste encore sous le choc de cette sentence de notre penseur du jour, le grand Jeannot Bouchut:
“C’est vrai que quand on s’arrĂŞte, on avance moins vite.”
Ă€ mĂ©diter lors de vos longues sorties sur les chemins de France et de Navarre…
Un peu de culture, pour ceux qui ont fait du latin dans leur jeunesse, avec ce panonceau “cave canem” vu sur le pas d’une maison (“attention au chien”, rĂ©plique d’un authentique panneau dĂ©couvert Ă  PompĂ©i).
 
Après un bon raidillon jusqu’au joli château de Saint-Bonnet-Le-Froid, la pause miam-miam a Ă©tĂ© bienvenue sous un timide soleil voilĂ© derrière une fine couche nuageuse. Il finira par percer sur le coup des 13 heures pour notre plus grand plaisir.
Après le sandwich arrosĂ© d’un bon verre de vin (ça requinque) et d’un cafĂ© maison, nous repartons Ă  13h42 pour une bonne heure de marche mais “cool”.
Des prés, des bois, chemin agréable et plutôt sec, petite route, sans trop de dénivelé, et rallions la voiture qui ramènera tout le monde à la case départ (sauf Irène qui a toujours de bonnes jambes et rentre à pied à Saint-Martin-en-Haut).
 
En conclusion, une excellente journĂ©e oĂą nous n’aurons pas oubliĂ© l’essentiel, le balisage.
 
Grand merci Ă  tous et Ă  bientĂ´t pour de nouvelles aventures !
 
Bernard Dusseau, Responsable Chemins & Balisage ARA-RhĂ´ne
Fermer le menu