Retour en Octobre, novembre 2023 dans le Rhône : les marches, Joëlettes, expo, film….

Les animations furent riches et nombreuses cet automne, signe de la vitalité de notre Association et du plaisir que nous avons tous à nous retrouver. Merci à tous les participants et aux bénévoles organisateurs. 

Rendez-vous à la  prochaine assemblée annuelle des adhérents  du Rhône,  le jeudi 19 janvier pour la présentation des projets 2023 ( détails dans la dernière lettre mensuelle réservée aux adhérents )

Le mardi 18 octobre  Marche au Barrage de THURINS

Un beau soleil nous accompagnera toute la journée.  Partant de Thurins, nous traversons les cultures fruitières pour rejoindre la Croix de la Malthivière (ou croix des Barons). Ensuite, notre chemin qui traverse la forêt devient plus acrobatique car nous devons trouver notre passage au milieu des branches de coupes d’arbres qui barrent le chemin, mais ne sauraient nous arrêter ! Enfin, nous débouchons sur Bellevue et en chemin, nous ramasserons des noix, des châtaignes, avant de rejoindre le barrage de Thurins où nous ferons une halte pour le pique-nique. Même si le barrage a été vidé pour cause de maintenance, l’endroit est calme et agréable pour cette pause. Ensuite nous prenons le chemin du retour qui commencera par une côte  raide pour arriver à la Cornelière, puis notre marche sera plus tranquille pour arriver au hameau du Julin. Ensuite pour rejoindre Thurins notre chemin sera semé de cailloux aux messages poétiques. Une belle balade de 15 km que nous pourrons proposer à une autre saison, au printemps par exemple, et lorsque le barrage sera de nouveau rempli. ACB

Le  28 octobre SORTIE en partenariat avec L’ARAIRE

Pour cette deuxième sortie, en partenariat avec l’Araire, nous avons pris la direction de St Martin-en-Haut où Jean et Irène BOUCHUT et leurs « recrues » nous attendaient. En effet cette sortie a été couplée avec une présentation des joëlettes. 2 parcours ont été proposés sur une partie de la Via Lugdunum.

Pour le parcours de 5km, qui, grâce à l’aide des volontaires recrutés a, en  fait, été de 12 km, nous avons fait la connaissance de Paul et de Mandfred, 2 personnes à mobilité réduite, qui ont pu expérimenter ce mode de transport. Des mamans et leurs enfants ont rejoint le groupe et ce n’est pas moins de 15 personnes qui ont suivi cette marche.

Le deuxième parcours un peu plus long, et avec autant de participants que le précédent, est passé par le lieu-dit « la chèvre » puis il a bifurqué en direction de la Chapelle sur Coise, où a eu lieu le pique-nique sous le soleil, avant le retour à Saint Martin. Annie-Claude BONNOT 

Mardi 8 novembre Église Saint Jacques et Quartier des États-Unis de Lyon

En ce mardi matin, le temps est encore doux quand nous  nous retrouvons  aux portes du Quartier des États-Unis de Lyon. Nous sommes une petite dizaine  d’adhérents, et après nous être présentés, nous suivons Marie-France GRAVEJAT dans les rues de ce quartier conçu par l’architecte Tony Garnier.

Surprise ! Notre guide nous a en fait conviés à la visite d’un musée à  ciel ouvert : l’histoire de ce quartier, et de bien célèbres monuments de Lyon, de son architecte Tony Garnier, est illustrée par  25 fresques murales de 230 m² peintes sur des pignons d’immeuble.

On voyage de fresque en fresque … jusqu’au Canada !

Mais ce dont il s’agit, et Marie France, notre conteuse, nous le rappelle souvent, c’est bien une histoire de femmes et d’hommes, de leurs rêves pour une meilleure  vie quotidienne.

De fresques en commentaires très riches et passionnés, nous arrivons en toute fin de matinée pour découvrir la richesse de l’Église St-Jacques des États-Unis, sa statue, dont la stèle a été offerte par l’ARA et  l’immense magnifique peinture murale illustrant toute la vie de saint Jacques, et racontée par notre guide toujours enthousiaste. Il est déjà temps d’aller déjeuner. 

Le mardi 15 novembre de Montluel à Miribel :   Marche avec les joelettes sur la via lugdunum

Nous nous sommes retrouvés environ 30 adhérents au départ devant la gare de Montluel, avec un temps maussade mais sans pluie, et avec 2 joëlettes. Etaient présents des adhérents de l’Ain, de l’Isère, du Rhône et de la Loire, que nous remercions tous. A cette sortie sur le chemin venant de Genève, étaient également invités les candidats au départ de la prochaine édition du pèlerinage des « joëlettes vers Compostelle », pour lesquels ce type de sortie d’essai est un prérequis. La première partie du parcours s’est déroulée sur un bon sentier, mais avec plusieurs bonnes montées, des passages caillouteux, forte descente, et barrières avec chicanes, soit un bon aperçu des conditions à rencontrer. En haut de Beynost, nous trouvant au pied d’un escalier difficilement franchissable avec une joëlette, nous avons quitté le balisage coquilles pour continuer par de petites rues. Le pique-nique a pu se faire sans être gênés par la pluie dans le parc municipal de Beynost. Ensuite la fin de l’étape s’est déroulée sans encombre jusqu’à la place centrale de Miribel, où chacun a pu reprendre le car. Les candidats ont chacun leur tour pu s’exercer avec succès au maniement  de cet engin ingénieux, et avec le sourire !  LS

La prochaine sortie avec joëlettes est programmée pour le 17 janvier au départ de la gare de Meyzieu.

Pour tout savoir sur la commission Joëlettes, c’est par ici  ! La Commission Joelettes de l’ARA

 

Le 25 novembre à St-Martin-en-Haut : film « Joëlettes vers Compostelle “

Présenté par Jean BOUCHUT et Domye SAINTIER, le film retraçant l’aventure du dernier pèlerinage des » a été projeté au cinéma Paradiso de St-Martin-en-Haut le 25 novembre, devant environ 80 personnes, en présence de son réalisateur Bernard CORBET, venu spécialement d’Annecy.

Bernard Corbet est médecin et à ce titre il a participé à la marche vers Compostelle avec les joëlettes 2021. Mais il est également photographe et cinéaste amateur et il a fait le parcours caméra au poing.

Après des heures de tournage, et plus encore de sélection et de montage, il en résulte un film magnifique et plein d’humour sur une aventure humaine partagée à égalité entre les personnes, à mobilité réduite ou mal voyantes, et les bénévoles qui permettent cet accompagnement.

N’hésitez pas si vous voyez ce film à l’affiche

c’est un vrai exemple du vivre ENSEMBLE .

A l’issue de la projection, s’est déroulée une  longue séance d’échanges qui a éveillé un vif intérêt pour cette action chez plusieurs des participants.

Messimy – dimanche 27 novembre 2022 : Conférence “Au secours… la vermine revient !”

Une trentaine de participants sont venus à la conférence de Jacques TRONCY sur la “vermine”, un des risques sanitaires qu’encourent les pèlerins.

En effet, si on parle plus aujourd’hui de prévenir les ampoules et les tendinites, il faut néanmoins rester vigilant face aux multiples parasites qui ont de tout temps empoisonné le cheminement des pèlerins.

Après un bref rappel des pathologies rapportées par les chroniques du passé, Jacques a concentré son propos sur la variété des agresseurs potentiels contemporains.

Liste élargie à de nouveaux venus comme les moustiques-tigres, les chenilles processionnaires et les frelons asiatiques !

La science identifie mieux les risques et procure souvent les remèdes efficaces si les symptômes sont identifiés à temps: restent toutefois que la connaissance et la prévention des risques sont essentiels pour éviter la plupart des désagréments cutanés possibles lors des pèlerinages et randonnées.

Une conférence passionnante qui – à nouveau – a beaucoup interpelé les participants, lesquels ne se sont pas privés de questionner longuement Jacques que nous remercions vivement !

Ce rendez-vous conclut le programme 2022 initié entre L’Araire et l’ARA.

Inaugurée le 3 juillet par une 1ère conférence de François LOUIS, notre exposition sur les Chemins de Compostelle s’est achevée le 31 octobre avec plus de 1200 entrées; par ailleurs, les 2 sorties pédestres se sont déroulées dans d’excellentes conditions.

Remerciements appuyés à Jean-François PAU, Annie-Claude BONNOT, Bernard DUSSEAU, Jean et Irène BOUCHUT et à nos conférenciers François LOUIS et Jacques TRONCY pour leurs précieuses contributions au succès de ce partenariat ! 

 Thierry Lebrun

Marche sur le chemin « Première etape » le 3 decembre :  Du lieu-dit La Chèvre (St-Martin-en-Haut) à St-Galmier

Nous étions 24 personnes au départ de cette sortie.

Des adhérents de notre association et des adhérents de l’association Valentin Haüy qui n’ont pas eu peur du froid vif et des nuages menaçants. Regroupement au parking du lieu-dit « La Chèvre ». Une majorité d’entre nous sont venus par le car 2EX et d’autres par leurs propres moyens. Gérard AYEL nous a guidés sur le chemin, entretenu 2 fois par an par nos équipes de baliseurs sous la houlette de Bernard DUSSEAU.

Les échanges, qui ne manquent pas, n’empêchent pas que l’œil est attentif et que des participants repèrent parfois quelques balises décollées ou ayant vieillies. Bernard est toujours là, armé de son marteau et de son stock de rechange pour actualiser le balisage.

Quelques arrêts pour saluer nos amis les bêtes. Un pique-nique pour partager apéro, vin, café, etc…et nous voilà arrivés au moment de la séparation d’avec Malou et son chien Joly qui repartent avec Pierre-Alain et Christian pour Chazelles ou ils prendront le bus.

Nous continuons pour atteindre Saint-Galmier connue pour ses eaux thermales depuis l’époque romaine.

Une vingtaine de kilomètres parcourus selon différents GPS.

Nous sommes épargnés par la pluie qui ne fera qu’une timide apparition en fin de parcours et c’est une joyeuse équipe qui rejoindra Lyon Annie-Claude BONNOT 

 Les parcours jacquaires dans LYON des premiers samedis du mois

Le rendez-vous devant Saint-Nizier est désormais assuré chaque début de mois, et suscite toujours autant d’intérêt chez les participants. La participation est très variable  d’un mois à l’autre, mais est encourageante pour les organisateurs. A chaque fois ou presque se présentent des personnes qui découvrent ainsi le patrimoine jacquaire de Lyon, et aussi notre association et son action.

Prochain parcours le samedi 7 janvier 2023, départ à 9h30.

Merci à François LOUIS et à l’équipe d’accompagnateurs.

 (pour tout renseignement sur les parcours jacquaires, vous pouvez cliquer ici  : Parcours jacquaire dans LYON

Fermer le menu